Ransomware et arnaque au président : l’année de l’extorsion en ligne

featured-image-20161h-roundup-300x300Au premier semestre 2016, l’email est devenu un terrain de bataille en termes de sécurité. Il s’impose en tant que tout premier vecteur d’infection en 2016 pour les menaces les prolifiques du moment, à savoir le ransomware et les arnaques au président (escroquerie aux faux ordres de virement). Les infections par ransomware s’initient généralement par email. Sur la base de nos recherches, 71% des familles de ransomware connues sont véhiculées via un spam. Lire la suite

La sécurité des Endpoints : l’arme ultime contre le ransomware

Thumb-02-300x300Le business des ransomware est en forte croissance, encourageant les cybercriminels à étendre le périmètre de leurs cibles, du grand public aux organisations publiques et privées. Les PME disposent généralement de ressources limitées pour investir dans des solutions de sécurité. De leur côté, les grandes entreprises font face à des risques, en dépit des multiples couches de sécurité déployées. Ces risques peuvent être liés à des partenaires, fournisseurs, clients et même aux collaborateurs. Vis-à-vis de ces derniers, des solutions de sécurité disposant de fonctions de monitoring comportemental et d’un contrôle applicatif peuvent constituer l’ultime ligne de défense contre les menaces et notamment les ransomware. Lire la suite