Ransomware et arnaque au président : l’année de l’extorsion en ligne

featured-image-20161h-roundup-300x300Au premier semestre 2016, l’email est devenu un terrain de bataille en termes de sécurité. Il s’impose en tant que tout premier vecteur d’infection en 2016 pour les menaces les prolifiques du moment, à savoir le ransomware et les arnaques au président (escroquerie aux faux ordres de virement). Les infections par ransomware s’initient généralement par email. Sur la base de nos recherches, 71% des familles de ransomware connues sont véhiculées via un spam. Lire la suite