Classification des données : l’urgence du moment

2014 s’inscrit dans la droite ligne des années précédentes en matière de sécurité, avec son lot d’actes majeurs de piratage qui font la une des médias. Les agences gouvernementales, ainsi que les acteurs de la distribution, de la finance, des télécoms ou encore de la santé sont ainsi des cibles privilégiées. Face au nombre important d’entreprises victimes de cybercriminels, force est de constater que ces derniers sont très peu nombreux à répondre de leurs actes devant la justice. Certes, le concepteur du malware bancaire SpyEye a été arrêté.  Mais il s’agit davantage d’une exception que d’une généralité. Il faut dire que le monde est réellement sans frontières pour les cybercriminels, ce qui rend plus complexe de se défendre et de traduire ces personnes malveillantes en justice. Lire la suite